La Salle Poirel en musique grâce à l’une de nos apprentis : Morgane

08/03/2021

Février 2021. Alors que les musées, les restaurants et les théâtres sont encore fermés, on entend pourtant les murs d’une des salles de spectacle emblématique de Nancy vibrer. C’est le rappeur nancéien Lobo EL qui déclame la beauté de la Salle Poirel pour un projet porté par l’une de nos apprentis : Morgane.

L’idée est originale et terriblement efficace : réaliser un clip vidéo pour présenter la Salle Poirel, son histoire, son architecture et nous permettre de nous remémorer nos plus beaux concerts et spectacles dans cette salle.

Morgane, apprentie au sein de la Salle Poirel nous parle plus en détail de ce projet :

  • Comment l’idée vous est-elle venue de faire une visite de la Salle Poirel en vidéo ?

Morgane : À la suite de l’annonce du deuxième confinement et la fermeture des salles de spectacle, l’équipe de la Salle Poirel a tout de suite réfléchi à une solution pour continuer à faire vivre la structure dans l’esprit des gens et aller de l’avant durant cette période compliquée.
Quelques mois auparavant, l’artiste nancéien Lobo EL avait envoyé un dossier artistique à la Salle Poirel pour présenter un projet de visite musicale. En effet, ce dernier travaille en collaboration avec Cotchei (rappeur nancéien) sur des visites de structures culturelles en musique et en rap (ils ont déjà pu tester leur concept au Museum Aquarium de Nancy et vont s’exporter au Luxembourg). Leur dossier avait alors été mis de côté pour les Journées du Patrimoine. Alors à l’arrivée du second confinement j’ai appuyé l’idée de Lobo, connaissant son travail ce qui a fait naître cette idée de visite virtuelle !

  • Ce projet s’inscrit-il dans un programme spécifique ?

Morgane : Hormis le fait de permettre de continuer à faire vivre la salle, la vidéo est également là comme outil de médiation auprès des publics. Par exemple, dans quelques jours j’ai une intervention auprès d’une classe de primaire pour parler de la salle, je vais présenter ce clip dès le début de ma médiation !

  • Quelles ont été les étapes pour produire une telle vidéo ?

Morgane : L’idée était là, il n’y avait plus qu’à passer à l’action. Une réunion avec le service Communication de la Ville de Nancy a permis de trouver un prestataire extérieur pour la vidéo : Florian Braure. Puis, après une visite de la Salle Poirel, Lobo a proposé un premier texte. Le rappeur et le vidéaste se sont ensuite rencontrés et ont discuté de leur vision pour les images du clip, une belle alchimie s’est créée entre les deux artistes.

  • Quel a été votre rôle dans cette production ?

Morgane : En plus d’appuyer l’idée de Lobo auprès de la directrice j’ai supervisé tout le tournage afin de m’assurer que tout se passait bien, je me suis occupée de la logistique, de la coordination des dates et de toutes les équipes car ce projet a fait appel également aux techniciens de Poirel qui ont, de leur propre chef, composé une ambiance lumineuse magnifique !

  • Avez-vous eu des retours ?

Morgane : Nous avons eu un article dans CAN Magazine (Culture à Nancy) et de nombreux retours positifs de la part du public de la salle et des fans de Lobo. Je tenais à ce que le rap soit doux et intergénérationnel pour permettre au public de la Salle Poirel d’apprécier ce type de production dont il n’a pas l’habitude, mais qu’également le titre amène les jeunes à s’intéresser à cette salle magnifique !

Pari réussi pour Morgane car ce projet rempli tous ses objectifs: un bel outil percutant de médiation faisant vivre la maison ainsi qu’un lien amenant les jeunes à apprécier la salle et les moins jeunes à apprécier le rap.
Bravo Morgane !

PS : vous pouvez retrouver l’interview de Lobo EL dans CAN magazine, juste ici.

Photo : Alexandre Prevot

Mise à jour : 08 mars 2021