Durant leur année d’apprentissage, les jeunes sont confrontés au fil des mois à des situations de plus en plus proches des situations professionnelles.

Le « projet tutoré » de fin de promotion, sans avoir pour objectif de créer totalement un spectacle achevé, est l’exercice « grandeur réelle » d’une situation de spectacle où les jeunes vont devoir mettre en œuvre, non seulement leurs compétences personnelles mais aussi leur capacité à gérer le travail d’équipe, la pression psychologique et finalement le regard extérieur, ultime juge, celui du public.

L’assiduité à toutes les activités pédagogiques, organisées dans le cadre de la formation est obligatoire.

Les projets tutorés ont pour but de développer l’autonomie et l’esprit d’initiative. Les étudiants sont répartis en 3 ou 4 groupes où chaque métier est représenté par l’un d’eux. Trois ou quatre projets leur sont proposés par des commanditaires. Il peut s’agir de projets en lien direct avec une structure lyrique comme une structure éloignée du domaine artistique des apprentis. Chaque groupe doit travailler en concertation avec la structure commanditaire (culturelles ou non).